Réhabilitation de la médiathèque les silos

En cours

Les silos ouvrent un nouveau chapitre

Au fur et à mesure des années, les 4500m² des silos se révèlent finalement bien trop petits pour accueillir les services de la médiathèque et des arts graphiques.

Le pôle médiathèque gère une collection de 30 000 livres anciens et 65 000 documents variés (livres, CD, DVD, revues) en libre accès. Il accueille 85 000 personnes sur 1600 heures d’ouverture par an et conduit des temps forts d’actions culturelles et éducatives, notamment le Salon du livre de Chaumont lancé en 2002.

Le pôle graphisme organise des expositions dans et hors les murs, accueille des graphistes en résidence, propose des activités de médiation et gère la collection d’affiches anciennes, issues du legs de Gustave Dutailly, et contemporaines, issues du concours du Festival international d’affiches, de la Ville de Chaumont. C’est à la fois dans la continuité des actions menées dans le cadre du festival désormais appelé Biennale de design graphique et de la volonté de doter le design graphique d’un équipement permanent qu’est né le Signe – centre national du graphisme où s’est installé le pôle graphisme en 2017.

Désormais seule occupante des lieux, la médiathèque place l’accueil du public au cœur du projet de service, en étant attentive aux nouvelles pratiques culturelles des français, à l’accessibilité et aux nouveaux enjeux de lecture publique.

Sa mission patrimoniale exige des conditions optimales de température et d’hygrométrie pour la conservation des 30 000 livres anciens et des 50 000 affiches toujours conservées en ces lieux. Après une quinzaine d’années, le système de traitement d’air et de température montre des défaillances et finit par nécessiter un remplacement à neuf.  

Ensuite c’est le système antivol à détection électromagnétique installé en 1994, en perte de vitesse technologique, qui est désormais défectueux et doit être remplacé.

Enfin, ce sont les façades et notamment les poutres en béton qui nécessitent un ravalement et une reprise d’étanchéité.  

Cette vieille bâtisse mérite donc bien une nouvelle jeunesse pour poursuivre l’aventure de la « culture » et répondre aux besoins actuels des Chaumontais. Une grande phase de travaux est engagée depuis 2019 par la Ville de Chaumont, et si la crise sanitaire a retardé certaines mises en œuvre, la rénovation et la modernisation des silos est lancée et confiée à Anne Ghyssens, architecte chez Architecture Patrimoine Design, et au studio Baldinger.Vu-Huu pour la partie signalétique. Le coût de la maîtrise d’œuvre s’élève à 239 991,25€ TTC.


Le ravalement des façades

Les travaux de rénovation des silos ont débuté par le ravalement des façades.

Initiés en 2019, ces travaux ont d’abord été assurés par des agents du Centre Technique de la Ville de Chaumont – des maçons, des peintres et des menuisiers – qui se sont relayés sur le chantier pour en assurer toutes les étapes :

– purger les anciens bétons
– sabler les murs
– passiver le ferraillage
– enrober le ferraillage
– reprendre les bétons
– enduire les murs en coloris gris béton
– décaper à blanc les menuiseries
– appliquer du saturateur de coloris neutre sur les menuiseries

Ce travail a été soumis aux aléas climatiques (canicule estivale, gel hivernal) et à de nombreuses difficultés structurelles.

Le chantier de ravalement a débuté par la façade arrière des silos, nécessitant la mise en place d’un échafaudage et de mesures de sécurisation des accès. Il s’est poursuivi par la façade côté gare. Les 2 autres façades seront réalisées en 2024 par une entreprise et il s’achèvera par la reprise d’étanchéité de la toiture.

Le coût total des travaux sur les façades est évalué à 0,9M€ HT. Une recherche de subventions est en cours. Le marché n’est pas attribué à ce jour.


Rénovation énergétique

Les silos rencontraient des problèmes de vétusté et de conformité au niveau des installations de chauffage, ventilation et climatisation.

Diverses difficultés affectaient l’utilisation de la médiathèque concernant notamment :

  • L’hygrométrie et la gestion des températures dans les réserves patrimoniales de livres anciens et d’affiches ;
  • Le confort des usagers dans les salles de lecture publique ;
  • Le confort du personnel dans les bureaux et aux banques d’accueil.

Ainsi la Ville de Chaumont a souhaité engager des travaux pour rénover les installations techniques des silos et améliorer la performance énergétique du bâtiment.

La société Idex a été retenue pour effectuer ces travaux:

  • Conception d’installations de chauffage, ventilation et climatisation ;
  • Réalisation des travaux ;
  • Exploitation-maintenance.

Depuis le printemps de l’année 2021, les ouvriers sont à pied d’œuvre. Ce qui a donné lieu à d’impressionnantes opérations de grutage.

En décembre 2021, les travaux ont débuté dans les étages. Faire cohabiter le public et le chantier s’est alors complexifié. L’arrêt nécessaire du chauffage pour effectuer les raccordements utiles ainsi que la mise en sécurité des personnes dans les zones de travaux ont conduit la Ville de Chaumont à délocaliser le service médiathèque à l’Espace Bouchardon au 87, rue Victoire de la Marne, depuis le début de l’année 2022.

Le coût total des travaux de performance énergétique s’élève à 1,9M€ HT. La Ville de Chaumont reçoit le soutien financier de la DSIL, du FAV et du GIP pour cette opération à hauteur de 649 427€. Le marché a été attribué au groupement Idex Epure.


Réorganisation du service accueil de la médiathèque / installation d’un système RFID

La technologie RFID propose de nouvelles solutions fonctionnelles aux problématiques d’antivol et d’ergonomie auxquelles est confrontée la médiathèque. La RFID soit la radio-identification est une technologie sans contact permettant de mémoriser et de récupérer des données au moyen de capteurs collés dans les documents (étiquettes ; tags). La société FE Technologies a été retenue pour déployer la RFID aux silos.

Les opérations de prêt seront confiées à un automate libre-service. Les opérations de retour s’effectueront via la boîte retour RFID intégrée à la façade côté avenue Foch, accessible 24h/24 et 7j/7, et via une étagère intelligente installée à l’entrée au rez-de-chaussée des silos, accessible aux heures d’ouverture des silos. Ces outils seront au service de l’usager qui gagnera en autonomie et en confidentialité et libèrera du temps que le personnel pourra consacrer aux activités de conseil et d’information, à un accompagnement personnalisé ou à la mise en place de nouveaux services.

Le déploiement de la RFID a déjà commencé par l’encodage des collections, mis en œuvre par les bibliothécaires dès novembre 2021. L’ensemble des 65 000 documents en accès libre sont désormais équipés d’une étiquette RFID.

La 2ème étape consistera à paramétrer les matériels, avant leur installation dans du mobilier réalisé sur mesure et dans un rez-de-chaussée rénové qui ouvrira à l’automne 2024.

Le coût total de l’installation de la RFID aux silos s’élève à 121 150€ HT. La Ville de Chaumont reçoit le soutien financier de la DRAC Grand Est à hauteur de 59 729,00€ pour conduire cette opération. Le marché a été attribué à FE Technologies.


Réaménagement du rez-de-chaussée et du sous-sol

Le réaménagement du hall du rez-de-chaussée prévoit de nouveaux espaces et services pour les usagers. Le hall évolue d’un lieu de passage pour les transactions vers un lieu de vie avec notamment un espace presse-actualité, un espace détente et petite restauration et un lieu d’exposition modulable.

Grâce à la technologie RFID, l’accueil et l’autonomie du public sont privilégiés. Deux postes indépendants, au rez-de-chaussée, seront dédiés à l’accueil, l’un statique et convivial pour les inscriptions et le second dynamique pour l’aide, l’orientation, le renseignement.
Les lecteurs déposeront l’ensemble de leurs documents sur une étagère enregistrant directement les retours.
Une étagère, dédiée aux réservations sera mis également à leur disposition. Ils auront ainsi, directement accès aux documents qui leurs sont réservés.
Les emprunts seront effectués sur des automates par pile de documents. L’usager pourra également y consulter son compte, faire des prolongations.
Les retours de documents, en dehors des heures d’ouverture de la médiathèque, seront possibles, en façade du bâtiment, par le biais d’un robot de retour.

Les toilettes du rez-de-chaussée ont également fait l’objet d’une mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite.

Le sous-sol des silos fait aussi l’objet d’un réaménagement avec la suppression du grand escalier, la création de locaux de stockage du matériel de la médiathèque (sono, tables, chaises) répondant aux normes anti-incendie et la création d’un bureau pour le personnel du Signe en charge de la conservation des affiches. Une reprise d’étanchéité et un coulage d’un nouveau sol sont également programmés dans cet espace.

Le coût total des travaux de réaménagement du rez-de-chaussée et du sous-sol s’élève à 1,3 M€ HT. La Ville de Chaumont reçoit le soutien de la DSIL, du Conseil départemental de la Haute-Marne, du GIP, de la DRAC Grand Est à hauteur de 1,2M€ pour conduire ces opérations. Les entreprises suivantes ont été attributaires des différents marchés liés aux travaux sur ces 2 niveaux : SAS Cangi et Bortoluzzi ingénierie, Audinot, Rousselle BTP, Snef, Roy, Gaucheron, Renard et SAS Process sol. Le lot mobilier n’est pas encore attribué à ce jour.


Réorganisation des collections dans les étages

Les 1er, 2ème, 3ème et 4ème étages ne font pas encore l’objet de travaux de rénovation. Ils seront réalisés dans les prochaines années.

Néanmoins, l’équipe de la médiathèque a souhaité redéfinir la répartition des collections dans les étages.

Cette réorganisation a été construite pour combiner plusieurs fonctions : lieu de détente et d’échanges, de rencontres, de travail, d’accès à l’information, mais aussi de découvertes.

Alors, terminés les secteurs audiovisuel, adultes et jeunesse ! Place maintenant aux loisirs, aux savoirs et à la lecture !

Au 1er étage, destination les loisirs avec plusieurs pôles : cinéma, musique, spectacles, art, graphisme, sport et détente. Une nouveauté pour les passionnés de jeux : un espace avec 300 jeux vidéo et 300 jeux de société.

Envie d’en savoir plus ou d’assouvir sa curiosité ? De se former ? De découvrir ou redécouvrir le patrimoine local ? Destination le deuxième étage !

L’étage lectures, au 3ème, regroupera les romans, polars, bandes dessinées, science-fiction, facile à lire, albums jeunesse. Un espace petite enfance, conçu spécifiquement pour nos plus jeunes lecteurs, sera également dévoilé.

Le coût des travaux dans les étages est évalué entre 1,9 à 2 M€ HT. Une recherche de subvention sera réalisée.


Nouvelle signalétique

Le studio Baldinger.Vu-Huu, concepteur de la nouvelle identité graphique de la Ville de Chaumont et créateur de la nouvelle typographie Dina Chaumont, a été retenu comme maître d’œuvre de la partie signalétique du projet de modernisation des silos.

Les graphistes du studio ont tissé le lien entre l’histoire des silos et sa fonction de médiathèque aujourd’hui en intégrant une dimension pédagogique et ludique. Ils ont ainsi imaginé une signalétique originale, moderne et ludique, haute en couleur qui guidera les usagers dans les étages et les différents espaces des silos et qui sera aussi un signe distinctif pour le bâtiment à l’entrée de la ville.

Le coût total des travaux de signalétique s’élève à 134 721,25€. Le marché a été attribué à la société Empreintes.

UN PEU D’HISTOIRE

De la coopérative à la médiathèque

Une ancienne coopérative agricole
Le 29 octobre 1933, la Coopérative Agricole Haut-Marnaise, qui se portait bien avec 3200 adhérents et 150 000 quintaux de blé stockés au cours de la campagne 1932-1933, inaugurait les silos à blé avenue Foch. Elle avait investi 500 000 francs dans la construction de ce nouvel édifice et a emprunté 800 000 francs pour concrétiser le projet de l’architecte A. Lorsignol qui a coûté au total 1,5 millions de francs.
La structure en poteaux-poutres a été réalisée en béton armé par Auguste Descharmes, tandis que le remplissage des façades était composé de briques. Les silos comportaient 21 cellules de stockage de 500 ou 1000 quintaux du 1er au 4ème étage. Ils étaient annexés de salles de nettoyage, d’un bâtiment
à usage de sacherie (stockage de sacs d’emballage) et de magasin d’outillage, aujourd’hui disparus.

 

Le rescapé des bombardements de 1944
L’histoire locale a rejoint la grande Histoire lorsque, le 23 mai 1944, les silos ont fait face aux bombardements alliés dont l’objectif était la destruction de la ligne de chemin de fer.
Le hall de la gare, les Autobus Chaumontais et l’hôtel Terminus ont été gravement touchés. Une bombe tombée à la hauteur des silos n’a pas éclaté ainsi qu’une autre tombée au 15 avenue Foch. Les silos se dressaient alors au milieu du quartier de la gare jonché de ruines et de débris.

 

De l’abandon à la renaissance
En 1980, l’activité des silos a cessé face aux difficultés logistiques et au développement de l’activité céréalière en Haute-Marne. D’abord désaffectés et squattés, les silos furent investis à l’aube des années 90 par des artistes chaumontais, tel Vincent Cordebard.
Ils furent ensuite l’objet de toutes les attentions de la municipalité pour accueillir un espace culturel unique, à la fois médiathèque et centre des arts graphiques, une maison du livre et de l’affiche qui avait aussi l’ambition d’aménager l’entrée de ville côté viaduc.

Les architectes Patrick et Daniel Rubin du studio parisien Canal ont été retenus à l’issue d’un concours d’architecture lancé dès 1989. Ils avaient une grande expérience dans la reconversion de bâtiments anciens industriels et ont pris le parti de conserver l’organisation verticale du bâtiment et de s’appuyer sur les alignements de piliers pour dessiner les grands axes des rayonnages et préserver des trémies à grains pour l’aménagement d’univers
de découverte.
L’image de l’épi de blé s’est imposée également pour le graphiste Alex Jordan en charge de l’identité visuelle de la maison du livre et de l’affiche. Il souhaitait préserver la mémoire du lieu et signifier un équipement culturel de proximité au sein d’un environnement où la nature et la campagne tiennent une place importante.

Les silos, maison du livre et de l’affiche ont ainsi ouvert leurs portes en novembre 1994.

Le bâtiment a obtenu en 2011 le label « Patrimoine du XXème siècle » délivré par le Ministère de la Culture.