Vous êtes dans : Accueil Vie quotidienne Viabilité hivernale : objectifs, priorités, délais

Viabilité hivernale : objectifs, priorités, délais

Le Dossier d’Organisation de la Viabilité Hivernale (DOVH) détaille les objectifs, les priorités, les délais et les moyens mis en oeuvre pour répondre au mieux aux attentes des usagers.

Définitions

Viabilité hivernale
Le terme Viabilité Hivernale regroupe l’ensemble des actions et des dispositions prises par tous les acteurs pour s’adapter ou combattre les conséquences directes ou indirectes des phénomènes hivernaux sur le réseau routier.

D.O.V.H
Le Dossier d’Organisation de la Viabilité Hivernale (D.O.V.H) est un document général de présentation des objectifs, limites et dispositions d’ensemble et particulières prises pour pallier les conséquences de l’hiver sur le réseau routier. Le présent document constitue le DOVH applicable au réseau routier communal et pour une part sur le réseau communautaire situé sur le territoire de Chaumont (ZI de la Dame Huguenotte, Zone Plein Est, Zone du Moulin-Neuf, aire du Gens du voyage, ZA de l’aérodrome, ZA de l’autoroute)

 

 

 

Les caractéristiques du réseau routier

Le réseau routier communal est relativement étendu. Sa longueur totale est de l’ordre de 131 km environ à une altitude moyenne de 316 m.
La Ville de Chaumont est traversée pour une part de l’ordre de 18 km de routes départementales pour lequel s’applique le DOVH du Conseil départemental de Haute Marne (CD52). La Viabilité Hivernale sur ce réseau, même intramuros, est assurée par le CD52.

Le réseau routier départemental sur le territoire communal se caractérise de la manière suivante  :
- La RD619 qui traverse l’intégralité du territoire du Nord au Sud
- La RD674 et RD161A sur l’entrée Est de la Ville
- La RD65 sur l’entrée Ouest de la Ville
- La RD143 sur le Sud du territoire

C’est sur ce réseau départemental que sont concentrées les principales rampes pouvant créer des difficultés.

 

Réseau piétonnier : obligations des riverains

L’article L 2212-2, l 2542-3 et 4 du CGCT ainsi que le règlement sanitaire départemental prévoient qu’une des missions des pouvoirs de police du Maire est d’assurer «la sûreté et la commodité de passage dans les rues, quais, places et voies publiques, ce qui comprend le nettoiement,…)
Ainsi les propriétaires ou locataires ou leurs représentants prendront toutes les dispositions utiles pour faire balayer, racler le trottoir et mettre un cordon de neige sur toute la longueur de la propriété.

Aussi les équipes des services Espaces Verts et Propreté Urbaine interviennent pour dégager les accès aux établissements publics de la collectivité (écoles, gymnases, Hôtel de ville, MLA, ..) et sur les trottoirs aux abords des parcs et des espaces verts.

Au centre-ville, ils dégagent une largeur de passage sur toutes les rues commerçantes depuis la gare jusqu’à la Préfecture.

 

 

Les critères d’intervention

Les intempéries hivernales, neige et verglas ayant pour conséquences de dégrader l’état des chaussées, l’objectif du service hivernal est d’offrir des conditions de circulation aussi satisfaisantes que possible durant cette période.

Le critère de définition de la qualité de la viabilité hivernale est la description des conditions de circulation induites par les phénomènes hivernaux. Ces conditions sont codifiées en 4 états bien distincts selon la difficulté à circuler et permettent de disposer d’une référence objective  :

- C1 Condition de circulation normale  :
Permet une circulation sans difficulté hivernale particulière (absence de pièges hivernaux)

- C2 Condition de circulation délicate  :
Indique la présence de risques peu perceptibles et souvent localisés, peu de risque de blocage

- C3 Condition de circulation difficile  :
Traduit l’existence de dangers évidents généralement étendus  ; les répercussions sur la circulation sont telles que les risques de blocage sont importants

- C4 Condition de circulation impossible  :
Routes impraticables, ne pas prendre la route.

On peut ainsi traduire ces indicateurs de qualité de circulation hivernale de la façon suivante.

dovh-conditions (Agrandir l'image).

 

 

Les niveaux de service

Il s’agit de l’objectif visé du service hivernal pour une route donnée pendant la période hivernale.
Les niveaux de service de la VH sont déterminés en fonction de la catégorie des routes et des conditions de circulation, mais aussi en fonction des moyens humains et matériels disponibles.
Ils doivent être assurés tous les jours pour les intempéries relatives à une situation courante dite «  normale  » non exceptionnelle.

plan-DOVH (Agrandir l'image).
dovh-niveaux-services (Agrandir l'image).

 

 

Les moyens matériels

La Ville de Chaumont pour assurer la Viabilité Hivernale dispose de  :

Matériel roulant

2 poids lourds équipés de saleuse mixte (4 m3 de sel + 2200 L de Saumure) et d’une lame bi-raclage
1 poids lourd équipé d’une saleuse (5 m3 de sel) et d’une lame bi-raclage
1 microtracteur équipé d’un épandeur et d’une lame
1 fourgon benne 3.5 T pour le ravitaillement en sel du microtracteur
2 véhicules légers pour les responsables d'intervention

En cas de panne (matériel de remplacement)
1 poids lourd équipé d’une saleuse (3 m3 de de sel) et d’une lame.
1 microtracteur équipé d’un épandeur et d’une lame.

 

Matériel manuel
Petit outillage de raclage et d’épandage pour les équipes des services Propreté Urbaine et Espaces Verts

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page