Vous êtes dans : Accueil Vie quotidienne Accessibilité

Accessibilité

Mis à jour en avril 2019
Depuis quelques années, la Ville de Chaumont a accentué ses efforts à destinations des personnes en situation de handicap. De la voirie aux commerces, en passant par la mise en accessibilité des Etablissements Recevant du Public (ERP), la municipalité met un point d’honneur à respecter l’engagement pris auprès des habitants.

 

Aménagement des bâtiments municipaux

Pour que chacun ait accès aux services et équipements chaumontais, la municipalité a aménagée ses établissements en prenant en compte tous les handicaps (moteur, mental, visuel ou auditif). Aujourd’hui, chacun bénéficie d’un accès absolu aux Nouveau Relax, aux Silos ainsi qu’à l’ensemble des salles du multiplexe cinématographique.
Au C'Sam, des éléments podo-tactiles et ascenseur permettent à toutes et tous d'accéder aux différents services de la Ville, et les bureaux de l’Etat civil, situés au centre-ville, ont été intégralement repensés afin d’accueillir toutes PMR. Dans les écoles Ferry et Arago-Michelet les sanitaires sont désormais équipées de toilettes adaptées aux personnes en fauteuil roulant. Au square Philippe Lebon, les toilettes publiques sont eux aussi déjà adaptés aux PMR.

 

Un hôtel de ville vraiment accessible - extrait Chaumont info N°41

Les travaux de mise en accessibilité de l’hôtel de ville vont bien au-delà de la « simple » mise en place d’un ascenseur. Le but est de favoriser l’accès aux personnes à mobilité réduite à l’intérieur mais aussi à l’extérieur.
Suivez le guide.



Dans le cadre de la mise en accessibilité de la mairie, les chaumontais ne doivent pas s’attendre uniquement à la mise en place d’un ascenseur. Les travaux ou les aménagements qui débuteront en septembre sont bien plus globaux. Comme l’expliquent Johan Clerc, conseiller municipal chargé de l’accessibilité, et Francisco Moreno pour les services techniques, tout commence avec la mise en conformité de deux arrêts de bus à proximité, ceux de la rue Jules Tréfousse et de la place de la Concorde. Ils
seront équipés de bande d’éveil à la vigilance, de passages piétons, de clous, de panneaux de signalisation et de bordures surbaissées.
Entre ces arrêts de bus et la mairie, des bancs seront équipés d’accoudoirs et juste devant l’édifice, la rampe disgracieuse va disparaître pour laisser sa place à une plate-forme à pantographe. Johan Clerc explique son fonctionnement : «grâce à des commandes électriques, elle s’élève et se déporte à volonté. Le tout est sécurisé et borné ».

 

Aménagement de la voirie
Au centre-ville, les services de l’urbanisme et de la voirie ont abaissé des dizaines de trottoirs pour soulager les déplacements personnes à mobilité réduite. Les services ont également aménagé une soixantaine de passages piétons et installé des équipements à destination des malvoyants sur les feux tricolores.
Sur la chaussée, des éléments podo-tactiles et des bandes rétro-réfléchissantes ont notamment été greffés ainsi que sur le mobilier urbain. 

 

Travailler ensemble dans le bon sens
La mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP) est une réalité. C’est aussi une priorité pour Christine Guillemy et son équipe. Tout est mis en œuvre afin d’accompagner au mieux les commerçants.

De la voirie aux commerces, en passant par l'hôtel de ville, depuis son élection, Christine Guillemy a mis un point d'honneur à respecter l'engagement pris auprès des habitants. Preuve en est, le choix de Johann Clerc, en tant que conseiller municipal en charge de l'accessibilité. Un élu de terrain qui peut aussi s'appuyer sur Marlène Pelletier de la direction de l'urbanisme et de la cohérence territoriale.  
Depuis plusieurs mois, ils travaillent en collaboration avec la CCI et n'hésitent pas à aller à la rencontre des commerçants et des professions libérales. "Nous ne sommes pas des diagnostiqueurs mais nous pouvons les conseiller et les accompagner dans leurs démarchesª, déclare Marlène Pelletier. Il ne faut surtout pas rester sur une mauvaise idée. "Pour certains, il n'y a pas grand-chose à faire. Mais il faut se rendre sur place pour conseiller au cas par cas. En fonction des établissements, les solutions sont différentes", ajoute Johann Clerc. Depuis décembre 2014, les normes ont été assouplies pour le bâti existant. "C'est aussi une question de civisme. Il faut travailler dans le bons sens et trouver des astuces car tout ne pourra pas se faire". Largeur de cheminement réduite à 1m20, passage libre de 83 à 77 cm, inclinaison des pentes à 6% au lieu de 4%... Autre bonne nouvelle, plus besoin de dérogation pour mettre une rampe amovible. Les marches ne seront donc plus un problème! Pour que chacun ait accès aux mêmes services, les ERP devront prendre en compte tous les handicaps (moteur, mental, visuel ou auditif) et déposer un agenda d'accessibilité programmée avant le 27 septembre en préfecture.
Parce qu'il est important que les gens se sentent en sécurité, Johann Clerc et les services techniques ont repensé les places de parking PMR du coeur de ville. Jugés trop petits ou mal situés, neuf stationnements dans les rues Victoire-de-la-Marne, Clémenceau, Tréfousse, Laloy ainsi que place des Halles et place de la Résistance, ont été déplacés ou supprimés. D'autres, ont été ajoutés. "Nous allons poursuivre ce travail dans tout Chaumont", précise l'élu. "Tout ne se fera pas en un jour mais je suis là pour accomplir ma mission".

Pour tout renseignement 
contacter la direction de l’urbanisme 
et de la cohérence territoriale : 
03.25.30.59.97

 

 

Réhabilitation de la Gare et du quartier de la Gare
Dans le cadre des aménagements de la passerelle, du glacis végétalisé surplombant la gare et du pôle d'échanges multimodal, l’accessibilité a également été optimisée, et les travaux se poursuivent désormais sur le bâtiment de la gare.
Au programme : rehaussement des 3 quais, installation de 3 ascenseurs, pose de garde-corps, mise aux normes des escaliers et rénovation du passage souterrain avec un cheminement piéton balisé par des bandes de guidage, guichets et toilettes accessibles.

 

Accès au réseau bus
L'accessibilité aux bus du réseau chaumontais fait elle aussi office de priorité. Dans ce cadre, les bus ont été aménagés afin de pouvoir accueillir les personnes en fauteuil roulant, et des travaux d’accessibilité ont été réalisés sur les arrêts de bus.

 

Modifications du stationnement
Pour le stationnement, 4 nouvelles places destinées aux personnes bénéficiant de la carte européenne de stationnement ont été créées récemment et certaines, déjà existantes, ont été intégralement repensées afin d’optimiser leur accès. Aujourd’hui, avec une soixantaine de places réservées aux PMR, la municipalité dépasse allègrement les impératifs fixés dans le cadre de la loi Handicap de 2005.

Chaumont_PMR-centre-ville (pdf - 4,15 Mo)

 

L’Ad’Ap
Voulu et suivi par les services de l’Etat, l’agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’Ap), fixé au 27 septembre 2015, rend obligatoire l’accessibilité à tous les Etablissements Recevant du Public (ERP).
Afin de respecter ces délais, la direction de l’urbanisme et de la cohérence territoriale, la direction du développement économique et son manager de commerce, en collaboration avec la CCI, ont accompagné les commerçants chaumontais dans leurs différentes démarches pendant deux ans, permettant aujourd’hui aux PMR et parents avec poussettes d’accéder à leurs établissements.
En décembre 2015, en raison de la complexité du Patrimoine et par décision du Conseil Municipal, une demande de prolongation du délai de dépôt de l’Ad’Ap a été accordée par la Préfecture permettant à 70 ERP de finaliser les dossiers à l’étude et en attente de validation, à l’image de l’Hôtel de Ville dont l’accessibilité depuis la place permettra à chacun d’accéder à la salle du Conseil et au Grand Salon dès 2017.
Cette prolongation jusqu’au 14 décembre 2016  concerne ainsi certains ERP, comme les écoles ou les établissements sportifs, les Schémas Directeurs d’accessibilité (SDA) favorisant l’accessibilité d’un lieu public à un autre, et le Plan de Mise en Accessibilité de la Voirie et des espaces publics (PAV), ciblant les rues du centre-ville et les trottoirs.

 

Partager cette page