Vous êtes dans : Accueil Vie municipale Recensement

Recensement

Chaque année, entre janvier et févier, sept agents recenseurs recrutés par la Ville vont à la rencontre des habitants concernés par le recensement. La participation des habitants a des répercussions directes sur les dotations accordées par l’Etat à la Ville pour son fonctionnement. Aussi, la municipalité compte sur le civisme des Chaumontais pour répondre au questionnaire.

Depuis 2004, les communes de plus de 10 000 habitants sont recensées tous les ans. En revanche, tout le monde n’est pas concerné par cette enquête. Seulement 8 % de la population est interrogée. Un échantillon d’adresses est tiré au sort par l’Insee, l’institut national qui organise ce recensement en partenariat avec la Ville. Pour 2013 par exemple, cela représentait 455 adresses pour 995 logements. Sept agents recenseurs expérimentés sont recrutés par la municipalité.

Ils ont chacun cinq semaines, pour visiter plusieurs dizaines de logements. Une première tournée est réalisée afin de déposer au domicile des habitants concernés par le recensement un courrier officiel signé par le maire.

Obligatoire, indispensable et confidentiel

Outre le fait d’être un acte civique, se faire recenser est une obligation. Il est indispensable que les questionnaires fournis par les agents soient remplis avec attention et sincérité. Ils permettront d’élaborer des statistiques afin de connaître la population, ses caractéristiques et ses habitudes pour répondre au mieux à ses besoins.Vos réponses seront également indispensables pour établir les dotations qui seront accordées à la Ville par l’État. Pour l’Insee, un questionnaire non rempli revient à dire que personne n´habite pas à l’adresse indiquée.

Malheureusement, pour la Ville, moins d’habitants signifie tout simplement moins de dotations et donc moins de moyens. Ainsi, les résultats de l’enquête aideront les professionnels du logement, les entreprises, les associations et auront des répercussions directes sur les politiques de la Ville en matière d’aménagement d’équipements publics collectifs comme les écoles ou les équipements culturels et sportifs.Toutes les informations recueillies restent confidentielles.

Seul l’Insee est habilité à les utiliser et elles ne sont jamais diffusées. En aucun cas, elles ne pourront donc donner lieu à un contrôle administratif ou fiscal. Le recensement : un acte civique à prendre au sérieux pour le bien-être de tous, y compris le vôtre.

Partager cette page