Vous êtes dans : Accueil Actualité Des nichoirs à mésanges pour lutter contre les chenilles processionnaires...

Des nichoirs à mésanges pour lutter contre les chenilles processionnaires...

... et favoriser la biodiversité !

Entre le printemps et l’automne 2020, les chenilles processionnaires ont été bien présentes dans les forêts de Haute-Marne. Néfastes pour les végétaux (fragilisation des arbres) mais aussi pour l’Homme (réactions allergiques, démangeaisons etc.), elles peuvent parfois représenter un risque sanitaire.

Afin de limiter leur présence cette année, la Ville de Chaumont a décidé d’utiliser une technique respectueuse de l’environnement en s’intéressant à sa première prédatrice  : la mésange charbonnée. Un couple de mésanges peut en effet consommer jusqu’à 500 larves de chenille par jour  !

Ainsi, les menuisiers de la Ville de Chaumont ont profité de l’hiver pour fabriquer 18 nichoirs en amont de la nidification de mésanges (fin mars). Ceux-ci ont été disposés par les agents des espaces verts dans les zones à risque afin d’attirer les mésanges sur ces sites, leur permettant ainsi de se nourrir abondamment et d’enrayer la prolifération des chenilles lors des saisons chaudes.

 

Cette alternative répond à plusieurs objectifs  :
 1. Eviter l’utilisation de pièges chimiques,
 2. Sédentariser la faune sauvage,
 3. Favoriser la biodiversité.

Une démarche 100% écoresponsable qui s’inscrit pleinement dans la stratégie zéro phyto de la Ville de Chaumont  !

 

 

 

 

Partager cette page